Catégories
Economie

Défiscalisation de dons faits aux associations : comment ça marche ?

Plusieurs dons sont effectués à l’endroit de diverses associations chaque année. Certains de ces dons entraînent une réduction d’impôts aux donateurs. Découvrez dans cet article comment s’effectue la défiscalisation des dons faits aux associations.

Toutes les associations ne sont pas concernées

Toutes les associations ne sont pas concernées par la défiscalisation de dons. En effet, seuls les associations, les fondations, les œuvres, les fonds de dotations et les organismes publics ou privés qui travaillent pour l’intérêt public, sont concernés. Autrement dit, il doit obligatoirement s’agir d’associations à but non lucratif. Les dons effectués à l’endroit de celles-ci sont généralement d’utilité publique ou d’intérêt général. Les associations intervenant dans les domaines philanthropique, culturel, éducatif, scientifique, familial, humanitaire et sportif sont les regroupements sociaux concernés. De même, celles faisant des activités relatives à la promotion du patrimoine artistique, la protection de l’environnement naturel et autres sont aussi concernées. Si vous désirez obtenir plus d’informations à propos de la défiscalisation, ou plus généralement de l’économie, visitez le site web dédié à l’actualité.

Défiscalisation : tous les dons ne sont pas éligibles

De la même manière que toutes les associations ne sont pas concernées par la défiscalisation de dons, tous les dons ne sont pas aussi éligibles. Avant de bénéficier de réduction d’impôt, il doit s’agir d’un don fait sans contrepartie. Ce don doit être désintéressé. En effet, une somme d’argent versée à une ou plusieurs associations et un don en nature bénéficient aussi d’une réduction d’impôt. Lorsqu’il s’agit de revenus que les particuliers décident d’octroyer aux associations, une réduction d’impôt est possible. Par exemple, un local qu’un particulier décide de donner gratuitement à une association bénéficie de la défiscalisation. Au cours d’une activité associative, des bénévoles engagent des frais et renoncent à leur remboursement. Ces frais bénéficient également de réduction d’impôt. Il en est de même pour le don par SMS. Et voilà !